Processus de sélection et modalités

La Fondation Béati attribue un soutien financier à des groupes et organisations à travers le Québec, sous forme de subventions triennales pouvant atteindre 90 000 $, avec un plafond de 30 000 $ par année. Chaque année, ce financement est alloué à six projets, choisis par un comité de sélection indépendant composé de personnes issues de diverses communautés et milieux, professionnels ou communautaires, ayant une compréhension approfondie des enjeux sociaux.

1. Présélection (4 à 5 semaines)

Durant cette étape, le personnel de la Fondation évalue :

  • Si le projet s’inscrit ou non dans ses priorités de financement,
  • Si le projet répond auxcritères de présélection (voir plus bas)

Les groupes sont informés des résultats à la fin de cette étape.

NOTE: Veuillez nous contacter si vous avez fait parvenir votre dossier et que vous n’avez pas reçu de confirmation

 

2. Visite des groupes retenus en présélection (6 à 9 semaines) pour :
  • Enrichir notre connaissance du projet, des acteurs, actrices, ainsi que du milieu dans lequel il se développe et
  • Permettre au groupe de bonifier la demande d’aide financière, à la lumière de l’échange avec le personnel de la Fondation.

 

3. Analyse par le comité de sélection (3 à 4 semaines)

Après les visites, les demandes seront acheminées au comité de sélection (8 membres) qui en fera l’analyse et recommandera les projets à financer au conseil d’administration.

 

4. Adoption par le conseil d’administration & annonce des résultats (2 semaines)

Le CA prend connaissance des recommandations du comité de sélection et entérine. Ensuite, l’équipe de la Fondation contacte tous les groupes visités pour les informer des résultats de la sélection.

Critères de présélection

À la suite de la réception des projets soumis par les groupes, le personnel de la Fondation verra à les parcourir et à valider leur recevabilité à la lumière des éléments suivants :

  1. Rejoignent la mission de la Fondation
  2. Rejoignent les priorités de financement
  3. Respectent les règles et modalités de financement.

Au-delà de l’adéquation entre les priorités de financement de la Fondation Béati et le projet soumis, la Fondation donnera préséance à des initiatives qui :

  1. Privilégient l’exemplarité par l’audace et la prise de risque.
  2. Cherchent à transformer en profondeur, à agir sur les causes plutôt que sur les effets et les conséquences.
  3. Favorisent l’éducation populaire ainsi que le développement d’une analyse critique.
  4. S’inscrivent dans une approche collective qui associe les gens concernés aux développements des projets qui les concernent (de l’ordre d’une approche par et pour).

 

Critères de sélection

Les projets retenus en présélection pour être acheminés au comité de sélection seront analysés sur la base des sept (7) critères suivants :

  • L’innovation : 
    • Ouvre à des perspectives nouvelles;
    • Renouvelle des pratiques du milieu.
  • L’approche : 
    • Favorise la prise ou la reprise de pouvoir des personnes, des groupes ou des collectivités sur une situation donnée;
    • Mise sur le développement de solutions collectives;
    • Le regard porté sur la situation par le projet est teinté de la préoccupation des personnes appauvries ou exclues.
  • L’enracinement : 
    • Projet issu de la communauté et porté par des organisations travaillant en réseau.
  • La capacité d’opérationnalisation : 
    • Réalisme et cohérence entre les objectifs annoncés, les moyens et le calendrier de réalisation.
  • La pertinence dans la conjoncture : 
    • Constitue une réponse pertinente en regard du contexte;
    • Porte un intérêt à un enjeu peu pris en compte ou nouveau.
  • L’impact : 
    • A la capacité d’entraîner un processus de transformation sociale ou de faire émerger une spiritualité engagée;
    • Projet qui a un potentiel de rayonnement.
  • La gestion financière : 
    • Budget de fonctionnement équilibré ou présentant des perspectives réalistes.

 

Cibles d’équité

Pour dépasser les biais inconscients qui influencent la distribution des fonds et garantir une approche plus équitable et objective, la fondation s’engage dans l’effort collectif du secteur philanthropique pour corriger les déséquilibres actuels et adopte des cibles d’équité.

Ces cibles d’équité s’applique à l’ensemble des donations régulières :

  1. Cibles pour des groupes sous-financés : Attribuer un minimum de 50 % des fonds à des initiatives dirigées par et pour les personnes autochtones, noires, racisées, les communautés LGBTQ2EAI+, les personnes de minorités religieuses, les personnes ayant des limitations fonctionnelles ou handicaps, ainsi que les personnes présentant des atypies cognitives.

  2. Cibles régionales pour milieux ruraux : Allouer un minimum de 50 % des fonds aux initiatives situées hors des grands centres urbains.

Nous finançons : 

  • des projets provenant du Québec;
  • des salaires essentiellement pour des OSBL.

Critères d’Exclusion :

  1. Origines de la demande : Exclusion des demandes provenant de la recherche académique ou d’autres fondations philanthropiques.

  2. Groupes exclus : Non-soutien aux groupes ou activités se présentant comme anti-choix, ne reconnaissant pas les identités trans et non binaires, conspirationnistes, masculinistes, climatosceptiques, ou tout groupe niant l’intersectionnalité, le racisme systémique, et les différentes formes d’oppression.

  3. Objectifs et projets exclus : Projets visant à remplacer des financements récurrents, campagnes de collecte de fonds générales, constructions immobilières, dettes ou activités préalablement réalisées, bourses d’études, stages, activités religieuses ou politiques partisanes, projets hors-Québec.

 

Nous tenons à : 

  • maintenir un équilibre entre ses engagements dans des projets issus de chacune de ses 2 priorités de financement (sociale & spirituelle et religieuse);
  • maintenir un équilibre entre des projets issus des grandes villes et des régions rurales.

 

Autres modalités

Présenter une demande d’aide financière à la Fondation Béati, c’est accepter la logique d’un concours, c’est-à-dire que votre projet est comparé à plusieurs autres qui, comme le vôtre, essaient de faire face aux enjeux sociaux ou spirituels et religieux.

  • Un organisme dont le projet soumis à la Fondation n’a pas été retenu ne peut pas déposer une nouvelle demande avant vingt-quatre (24) mois.
  • Un organisme ayant déjà été soutenu par la Fondation peut, dans les délais prescrits, déposer une nouvelle demande. Cependant, la demande doit faire référence à un nouveau projet, différent de celui pour lequel la Fondation a déjà apporté son appui.