Projets soutenus 2020-2021

Priorité sociale


Projet spécial, en consolidation :

Agir pour la mixité & développer l’utopie

Montréal
Soutenir le développement du projet Agir pour la mixité & développer l’utopie. Ce projet, porté par l’ensemble des parties prenantes du Bâtiment 7, vise à:

 

1) Mise en commun des forces des parties prenantes pour élaborer des mécanismes d’intégration et d’éducation populaire efficaces et adaptés à de multiples populations.
2) Favoriser la mobilisation d’autres partenaires financiers autour de ce projet.
3) Mettre en œuvre de moyens d’action stratégiques et concertés favorisant la mobilisation et l’appropriation citoyennes du Bâtiment 7.

 

Avec l’aide de Béati et des autres partenaires financiers, ils souhaitent : poursuivre et consolider les acquis des dernières années, autant en termes de stratégies de mobilisation que d’intégration. Ils souhaitent faire revivre l’aspect milieu de vie du Bâtiment 7 et son appropriation par les citoyen-nes-s et recruter de nouvelles forces vives pour dynamiser leurs cercles d’autogestion pour ainsi contribuer à la vitalité de nos ateliers collaboratifs tout en les rendant de plus en plus accessibles et inclusifs.

Projet en consolidation :

Démarrage de notre organisme et coordination

Québec

Un organisme phare dans l’établissement d’un lien de confiance entre les femmes issues de l’immigration et les ressources en périnatalité existantes à Québec, cela grâce à l’apport de solutions durables visant à assurer une meilleure vie pour la famille immigrante. Il met l’enfant au cœur de son action, de la préparation de sa venue au monde à ses 2 ans, en offrant un soutien à la mère et en optant pour une démarche innovante, la démarche RIRE : 1) répondre aux besoins du milieu en mettant en œuvre différents services et stratégies afin de rejoindre les personnes immigrantes. 2) Informer de l’existence de différents programmes de soutien en périnatalité (pré- et post-grossesse). 3) Rassembler les futures mères immigrantes afin de briser l’isolement et de favoriser leur adaptation et leur intégration dans leur nouvelle société d’accueil. 4) Encourager les futures mères à aller vers les ressources qui existent afin de favoriser l’épanouissement de la cellule familiale.

 

Le soutien de Béati permettra de maintenir en poste la coordination de l’organisme afin de permettre à ce dernier de poursuivre les démarches de recherche de sources de financement ainsi que de consolider la structure de l’organisme et son offre de services.


Projet :

Croque ton quartier

Québec

Ce soutien permettra de coordonner les différentes activités, les comités et l’implication des membres: bacs croque mon potager, formations, animations et organisation d’activités dans le quartier, soirées organisées par les citoyen.ne.s et pour ces derniers, plantations, participation active aux tables de concertation du territoire, dont la Table de développement local, continuer un dialogue constructif avec la Ville de Québec. En collaborant avec la Table de développement local, CTQ souhaite devenir l’organisme de référence qui créera le chaînon manquant entre les citoyen.ne.s et les différents acteurs de Beauport. CTQ désire tisser des liens de collaboration plus fluides entre citoyens et organisations afin que le développement et les services à la communauté répondent aux besoins de la population, et que les citoyens deviennent des acteurs au cœur du développement.

 

L’espace collectif nourricier et les différents espaces d’implication citoyenne deviendront des lieux d’intégration des diverses compétences acquises en offrant l’opportunité d’être en contact avec d’autres personnes, de tous les milieux et de se comprendre malgré nos différences et de ressentir de la compassion envers l’autre pour plus de solidarité. CTQ souhaite représenter une opportunité de s’investir dans sa communauté, comme dans sa vie personnelle.

Projet :

Démarrage des Butineurs

Saguenay Lac-Saint-Jean

Créer un poste de coordination afin d’assurer la poursuite des activités pour la prochaine saison et de développer les opérations pour devenir un acteur important au niveau de la sécurité alimentaire en mobilisant les citoyens provenant de différents milieux. L’organisme souhaite promouvoir une alimentation saine et une culture d’entraide, de partage et de collaboration dans son milieu en démontrant par ses actions et par celles de ses membres qu’il est possible et agréable d’agir pour le bien commun. Les Butineurs visent à accroître son réseau de partenaires aussi bien au niveau de la cueillette, avec une plus grande participation du milieu agroalimentaire local, mais aussi au niveau de la distribution, avec davantage d’organismes communautaires bénéficiaires. L’organisme vise tisser des liens avec des populations vivant différentes problématiques et mettre sur pieds des activités qui favorisent les échanges et l’inclusion sociale.

 

Les Butineurs ont l’intention d’avoir une portée sous-régionale en étendant les services à deux autres MRC de la région. Finalement, l’OBNL désire explorer l’approche de l’économie sociale, permettant de générer des revenus autonomes.

Projet :

Aider, soutenir et solidariser les locataires habitant les régions peu ou pas desservies par des comités logement

National

Après la tournée des régions peu ou pas desservies par des comités logement que le RCLALQ a réalisée en 2018-2019, il souhaite former des intervenants clés en défense des droits des locataires et favoriser la création de nouveaux comités logement dans les territoires qui ne sont pas desservis par les ressources existantes et qui sont situés en dehors des grands centres urbains. Résultant d’un manque de financement chronique des organismes en défense collective des droits, la répartition provinciale des comités logement est très inégale : par exemple, la région de la Côte-Nord ne dispose d’aucun comité logement ou organisme pouvant répondre aux questions des locataires. D’autres régions, comme les Laurentides, la Gaspésie-Île-de-la-Madeleine ou Lanaudière n’ont qu’un seul comité logement sur l’ensemble de leur territoire. Devant ces constats, le RCLALQ souhaite créer des formations, des outils d’intervention et du matériel d’éducation populaire pour répondre aux besoins des régions peu ou pas desservies par des comités logement afin d’augmenter les ressources régionales d’aide pour les locataires.

Projet :

Femmes sans statut en action: conditions de travail et de santé

Montréal/National

Le CTI souhaite former des travailleuses du comité femme de l’ATTAP afin que celles-ci mènent une enquête sur l’impact des conditions de travail et de vie sur la santé physique et mentale des femmes sans statut. En compilant les résultats de cette enquête dans un rapport, nous espérons pouvoir en faire des outils de mobilisation afin de revendiquer entre autres un meilleur accès aux soins de santé pour tous et toutes. À l’heure actuelle, de nombreuses personnes sont exclues du régime d’assurance maladie en raison de leur statut. Conséquemment, plusieurs examens, notamment des examens préventifs, vont être délaissés par ces personnes, au risque de découvrir des problèmes de  santé  qu’une  fois  qu’il  sera  trop  tard  pour  les  guérir.  Le comité femme de l’ATTAP fait le postulat que le stress chronique engendré par l’extrême précarité ainsi que les conditions de travail difficiles auxquelles elles sont exposées quotidiennement a un effet dévastateur sur leur santé. C’est donc cette hypothèse que le groupe essayera de tester. Ce seront les femmes elles-mêmes qui piloteront le projet, soutenu par l’équipe du CTI. Nous croyons que  cette  façon  de  travailler stimule  grandement  le  leadership  des  travailleur-euses impliqué-es.

Projet :

Vivre et vieillir ensemble quartiers ruraux (VVEQR)

Rouyn-Noranda

Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux est un projet visant à diminuer l’isolement social des personnes ainées des quartiers ruraux de Rouyn-Noranda, tout en favorisant leur maintien dans leur communauté d’appartenance. Ce projet se déclinera en 3 phases: la mobilisation, l’organisation d’un forum citoyen rural et la mise sur pied d’un budget participatif pour le déploiement des initiatives.

Logo de l'organisme CDC des Grandes Marées

Corporation de développement communautaire des Grandes Marées : Outiller et Accompagner pour Agir et Décider

AVEC : un modèle alternatif de développement concerté de nos communautés

Rivière-du-loup

Ce projet vise à soutenir le développement d’une pratique de gouvernance innovante dans lequel les personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sont considérées comme des acteurs.trices incontournables dans la gouvernance de leur milieu. Ils souhaitent mettre en lumière les défis, les enjeux ainsi que les conditions gagnantes qui doivent être mises en place collectivement pour que les personnes citoyennes expertes de vécu, dont plusieurs vivent des situations de grande fragilité, puissent réellement prendre part aux décisions dans des espaces de concertation intersectorielle.

Logo de l'organisme Front commun pour la transition énergétique

Front commun pour la transition énergétique

Collectivités ZéN : Phase 2 du projet Québec ZéN

Province de Québec

La deuxième phase du Projet Québec ZéN marque le passage à l’action. Elle a pour but de puiser dans les consensus établis au cours de la phase I pour réunir les acteurs clés des collectivités du Québec autour de chantiers concrets de transition juste vers la carboneutralité et la résilience. Collectivités ZéN (zéro émission nette) est un projet fédérateur, structurant, de grande envergure, sans précédent au Québec. Il vise la mise en action d’acteurs diversifiés sur un territoire donné qui transformeront leurs milieux de vie pour les rendre plus résilients et plus justes par une démarche consensuelle de transition conçue sur mesure par et pour la collectivité.


Projet spécial :

Soutien à la transition

National

Après avoir été soutenue financièrement par plusieurs communautés religieuses via le CATHII (Comité D’Action Contre La Traite Humaine Interne Et Internationale), cette dernière a pris la décision de retirer son financement.  La coalition est confrontée au défi de la transition et devra, durant la prochaine année, trouver les ressources financières afin d’assurer la consolidation de du poste de coordination. L’aide financière accordée par Béati permettra de maintenir en poste le coordonnateur actuel jusqu’à la fin de l’année 2021.

Projet spécial, en consolidation :

Observatoire des impacts de la COVID-19 sur l’action communautaire

National

En collaboration avec la table nationale des corporations de développement communautaires (TNCDC), le RQ-ACA a travaillé à doter le mouvement communautaire d’un observatoire pouvant documenter à court, moyen et long terme, l’impact de la crise de la COVID-19 sur les organismes d’action communautaire autonome, tant sur le plan organisationnel que leurs actions politiques de transformation sociale.

Le soutien de Béati contribuera au maintien en poste de la coordonnatrice.

Projet en consolidation :

InforméEs, mobiliséEs et engagéEs dans l’amélioration de mes conditions de logement.

Montréal

Le Comité logement souhaite continuer de rejoindre les personnes les plus marginalisées de l’arrondissement qui demeurent dans le nord-est. La fermeture du point de service dans le nord serait un réel recul pour les droits des locataires de ce secteur et les rendrait encore plus vulnérables. Pour se faire, il est souhaité de poursuivre le travail de porte-à-porte et/ou de publipostage, afin d’informer les locataires du service qui leur est offert près de chez eux. Le service aux locataires se poursuivra, dans un premier temps, par téléphone, et reprendra en personne, avec rendez-vous (afin de respecter les mesures sanitaires) dès que la situation le permettra. Le CLMN souhaite se donner les moyens de réussir à mettre sur pied le comité de locataires du nord-est, les problèmes vécus par les locataires étant extrêmement grands, mais aussi mettant en péril leur maintien dans le quartier.

Théâtre Aarsiq, projet :

Réseau de groupes de théâtre pan-Nunavik – Phase 1

Nunavik

Phase 1 du projet de développement du réseau de groupes de théâtre pan Nunavik reliant les 14 communautés du territoire. Ces groupes s’adressent principalement aux jeunes d’âge scolaire et aux jeunes adultes en voie de professionnalisation et ont pour objectif d’offrir un espace où les jeunes Nunavimmiut puissent se réunir sur base une régulière afin de développer leur pratique théâtrale en utilisant leurs modes d’expression traditionnels. Les groupes se retrouvent à l’école, au centre jeunesse ou centre communautaire de leur village, les activités de chaque groupe local sont définies par ceux-ci et peuvent prendre différentes formes. Le réseau régional vise à accompagner et soutenir le développement des groupes locaux. Il permet également de lier les différents groupes pour favoriser les échanges intervillages et vise à offrir des formations professionnelles aux animateurs et animatrices responsables de chaque groupe afin de les outiller dans l’évolution de leur pratique.

 

Avec ce projet, Aarsiq souhaite supporter l’autodétermination des communautés en œuvrant sur les plans culturel (rencontres inspirantes entre la culture contemporaine et traditionnelle inuite, revitalisation de l’Inuktitut, etc.) et social (développement d’aptitudes et compétences personnelles, briser l’isolement, projet collectif dynamique, développement professionnel et employabilité des jeunes ayant l’esprit créatif, valorisation de la culture comme un secteur économique à développer au Nunavik, etc.).

Projet :

Au fil de l’autre

Montréal et Laval

Toujours pressé.e.s par ce temps que l’on ne sait plus prendre, ni parfois donner, nous subissons aussi des pollutions multiples (sanitaires, psychologiques) qui fragilisent notre santé autant que nos liens avec les autres. Il devient urgent de réagir et c’est possible!  Le projet Au fil de l’Autre invite à vivre des moments rassembleurs, apaisants et humains autour de la création de fresques de broderie collaboratives qui démontrent qu’il y a des moyens de vivre mieux, en bonne santé et ensemble. Mamie Lisette met du vent dans ses voiles en adoptant un engagement significatif pour le mieux-vivre ensemble.  Avec le projet Au fil de l’Autre, Mamie Lisette veut collaborer avec deux groupes de personnes distinctes soient les aîné-es et les personnes issues de l’immigration. L’organisme les invite à mettre de l’avant leur esprit créatif, en relation avec l’Autre, tout en pratiquant un ralentissement, qui lui, restaure la présence complète de l’esprit. Les frontières tombent lorsque nous travaillons ensemble sur un même projet avec nos mains. C’est un prétexte qui rassure, c’est une connexion qui se fait quasi immédiate et tout le monde se positionne au même niveau.

Projet :

Brique par brique : Ancrage social et logement communautaire

Montréal

Pour les  trois  prochaines  années,  Brique  par  brique  souhaite  contribuer  au  développement  d’espaces  d’échange  et  de renforcement communautaire pour les résident.e.s du nord de Parc-Extension. Un soutien de la Fondation Béati permettra l’embauche d’une agente de liaison et de développement communautaire, tout en facilitant l’organisation d’activités publiques en attendant l’ouverture de notre premier espace permanent et suivant l’évolution des consignes de santé publique entourant la pandémie de COVID-19. La personne engagée aura le mandat de renforcer notre collaboration avec nos organismes partenaires situés dans le sud de Parc-Extension, ainsi que d’établir des contacts avec des résident.e.s au nord du quartier afin de faciliter la création de liens et d’identifier les lacunes en termes de services communautaires. Elle appuiera l’élaboration collaborative d’une programmation d’ateliers communautaires répondant aux besoins et aux intérêts de personnes faisant face à la discrimination systémique.


Projet :

Trouver la force de s’engager en temps de bouleversement écologique et social

National

Devant un avenir incertain et les ruptures sociales et écologiques drastiques auxquelles nous faisons face, nos repères et nos manières habituelles d’imaginer notre projet de société juste s’effritent. Les menaces qui pèsent sur la survie du vivant et de la société soulèvent des questions existentielles profondes et confrontent le sens même de nos  actions  ainsi  que  les  résultats  possibles.  Face à cette perte  de  repères  et  de  sens,  le  CPRF  veut  soutenir  la résilience des personnes et des groupes en aidant à retrouver, réinventer, et garder vivant le sens des luttes pour la justice sociale et pour l’écologie. Il faut renforcer et élargir nos solidarités, entre humains et avec l’ensemble du vivant. Il s’agit de trouver et nourrir la force, le courage et les solidarités nécessaires pour faire ensemble et de manière juste et démocratique les changements collectifs dont nous avons besoin pour assurer le présent  et le futur de nos sociétés et  de la vie sur Terre. C’est pourquoi nous voulons,  AVEC  les  personnes,  les  groupes  communautaires,  les  mouvements  sociaux  et  les  communautés  ZéN,  mettre  à  profit notre expérience pour créer collectivement de nouveaux outils, que les groupes pourront ensuite utiliser de manière autonome, avec la possibilité d’un soutien du CPRF à plus long terme selon les besoins. Cette démarche se réalisera à travers le Québec. Elle s’inscrit dans un souci de transmission de la mémoire et des expériences des personnes qui ont lutté de plus longue date, à celles et ceux qui débutent dans l’engagement et cherchent des repères signifiants. Il s’agit de faire émerger des repères qui créent un fil conducteur entre le passé et le futur, qui tissent des ponts entre la mémoire historique et la transition vers un futur radicalement différent.

Centre d’action bénévole de Sutton

Maison des générations

Sutton

L’organisme souhaite, durant les trois prochaines années, travailler à la création d’une Maison des générations via la transformation d’une église datant de 1845 en espace communautaire hébergeant les activités du CAB Sutton. Ce bâtiment ancien se trouve au cœur du noyau villageois de la municipalité de Sutton dans les Cantons de l’Est. À ce titre, ce projet est rassembleur tant par sa localisation physique que par la mission première de l’organisme qui y serait logé.

Logo de l'organisme Eurêko!

Dialogue régional transition socio-écologique SLSJ

Eurêko! : Le grand dialogue régional pour la transition socioécologique du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Saguenay-Lac-St-Jean

Un collectif de citoyennes et citoyens souhaitent mettre en place sur le territoire du Saguenay Lac-Saint-Jean une démarche de reprise de pouvoir collectif : le Grand dialogue régional pour la transition socio-écologique. Cette démarche de dialogue régional prévue sur 5 ans vise à interconnecter un maximum d’actrices et d’acteurs pour réaliser un agenda de transition visant un changement politique, économique, social et écologique. Cette démarche, ayant comme fondement la démocratie participative, a un double ancrage dans la recherche et dans l’action collective.

Logo de l'organisme CDHAL

Consolidation du projet

Cause structurelles des migrations et pouvoir d’action des travailleurs.euses migrant.es

Montréal

Il s’agit de l’an 2 de ce projet. La première année leur aura permis de prendre la mesure de la difficulté de rejoindre des travailleuses agricoles et de les impliquer dans ce type de démarche. La mobilisation des travailleuses agricoles pour la défense de leurs droits est un défi compte tenu de la peur et diverses difficultés, pour dénoncer les employeurs. Ils espèrent pouvoir contribuer lors de la deuxième année du projet aux efforts du CTTI afin de pouvoir appuyer à documenter les conditions de vie et de travail des travailleuses agricoles.

Priorité spirituelle et religieuse

Projet spécial :

Soutien à la transition du RRSE

Depuis plus d’un an, le RRSE a initié une démarche afin de réfléchir à son avenir.  Suivant le décès de son directeur, la réflexion s’est intensifiée.  Un travail a été fait afin de revisiter la mission et les activités autour desquelles le RRSE va réaliser ses ambitions.  Durant la dernière année, le RRSE a embauché des ressources de soutien. Un processus d’embauche d’une nouvelle direction générale est en cours.  Afin d’assurer le maintien des personnes en poste, durant cette période de transition, le RRSE a fait appel à Béati.

Logo de l'organisme Centre Le Rocher

Centre le Rocher

Coordination du café Fougère – Le café des possibles

St-Jérôme

Ce nouveau lieu veut offrir un espace de rencontre, de soutien aux initiatives du milieu, et de ressourcement, ancré dans une spiritualité porteuse des questions de sens et d’engagement dans le monde. Cela induit des pratiques de développement de nouveaux repères de sens et une action tournée vers le mieux vivre ensemble. Ils souhaitent embaucher une personne salariée pour agir à la coordination et à la pérennisation du projet Fougère-le café des possibles.

Foyer du monde

Phase II du projet « Embauche d’une direction à temps plein »

Montréal

Basé sur le respect mutuel et l’entraide, Foyer du Monde est un milieu de vie qui soutient les demandeuses et demandeurs d’asile et autres migrant.e.s vulnérables dans leurs démarches d’installation au Québec. L’objectif du projet est d’embaucher une direction à temps plein afin de consolider la structure organisationnelle. Il vise également à développer de nouvelles activités, s’engager dans le milieu des organismes œuvrant autour des enjeux liés à l’immigration et assurer une présence dans les milieux ecclésiaux afin de témoigner de l’engagement auprès des personnes réfugiées.

Logo de l'organisme Centre St-Pierre

Centre St-Pierre

Laboratoire d’éducation populaire pour une spiritualité engagée

Montréal

Permettre l’embauche d’une personne pour coordonner l’implantation du Cadre de référence culturel pour un mode d’être intègre et intégral au Centre St-Pierre, À travers ce projet, ils souhaitent explorer de nouvelles avenues de collaboration et participer au redéploiement des activités en développement personnel et spirituel.

Val d’Akor

Développement intégral de la personne

Lawrenceville

La communauté de Val d’Akor a comme mission d’accueillir des jeunes et de leur offrir un lieu d’écoute, de travail et de vie communautaire afin de favoriser leur croissance humaine et spirituelle. Ils souhaitent les accompagner dans la prise en charge de leur vie vers une plus grande autonomie affective, vers plus de liberté intérieure et dans la découverte du sens de leur vie. Cette 2e phase du projet consiste à se consolider et à assurer sa pérennité. Il souhaitent restructurer le fonctionnement de l’organisation afin d’avoir une meilleure répartition des tâches.