Objectifs de financement

*** La Fondation Béati a décidé de ne pas accueillir de nouveaux projets d’ici le printemps 2020. Consultez la page Planification stratégique 2020-2025 pour en savoir plus ***

Objectif du volet social

Notre analyse nous a permis de constater que le niveau des inégalités sociales entre les personnes et entre les régions au Québec est moins élevé qu’ailleurs au Canada et aux États-Unis à plusieurs égards. Les écarts ont malgré tout continué de s’accroître depuis 30 ans. Le 1% des plus riches a vu ses revenus doubler alors que ceux des 99% restants ont essentiellement fait du surplace. Les grands centres urbains ont vu leur population croître pendant que bien des régions éloignées de la grande ville de Montréal ont connu des situations de dévitalisation.

Sur la base du regard que l’on porte sur ce qui nous entoure et des défis qui traversent la société québécoise actuellement, la Fondation Béati souhaite contribuer par son soutien financier et humain au développement de solutions audacieuses:

  • permettant de réels changements
  • pouvant contribuer à construire et à consolider des solidarités
  • permettant à l’ensemble des citoyennes et citoyens, en particulier les personnes en situation de grande fragilité, comme à l’ensemble des communautés locales dévitalisées de vivre dans la liberté et la dignité en égalité et en droit.

Voir également nos priorités de financement

Objectif du volet spirituel et religieux

Notre analyse nous a permis de constater que l’expérience religieuse et spirituelle prend aujourd’hui des formes plurielles autant à l’intérieur des grandes traditions religieuses que dans l’espace privé. Cependant, nous sommes de ceux et celles qui croient que le fait religieux n’est pas que chose du passé, mais qu’il traverse encore de façon importante notre rapport à l’autre et à ce qui nous construit comme société.

Sur la base du regard que l’on porte sur ce qui nous entoure et des défis qui traversent la société québécoise actuellement, la Fondation Béati continuera, en filiation avec son héritage chrétien, à soutenir des initiatives porteuses et témoins d’une spiritualité ouverte et d’une pratique tournée vers la justice sociale, où le faire et le vivre ensemble sont des lieux privilégiés d’émergence des questions de sens. Ces pratiques refusent l’exclusion, le prosélytisme et toute forme de fondamentalisme.

Voir également nos priorités de financement